Ecoles maternelle et élémentaire de Bassens

L’école Rosa Bonheur présente les caractéristiques d’un hameau, en rupture avec les grands ensembles modernes du plateau. De ce modèle iconique de maisons groupées, imbriquées, est décliné notre projet : C’est un projet de toitures, de plans géométriques et de rives, continues, brisées, discontinues.

L’école élémentaire est restructurée, préservant sa morphologie, sa logique de parcours clairs, l’alternance de pleins, de vides, de jardins en creux. Les 8 classes en extension sont réalisées autour d’un patio central, en bouclant la circulation originale.

L’école maternelle est construite sur l’espace libre, facilitant le phasage. La configuration en U permet de protéger la cour des nuisances. La rue intérieure éclairée par des fenêtres de toit présente des perspectives sur jardins. Elle est dimensionnée pour assurer flux, lieux de pause et dépose des manteaux. Le cloisonnement intègre placards, patères, bancs… qualifiant des sous espaces de qualité.

Le projet paysager met en cohérence les écoles avec l’espace sportif, le pôle associatif et l’espace public. Des noues arborées structurent le projet, offrent un potentiel de biodiversité élevé, permettent l’infiltration des eaux de pluies.

Transformer un lieu alors qu’il est occupé est une contrainte forte : Les écoles sont restructurées pendant l’année scolaire. Toutes les préconisations techniques sont prises pour que les activités puissent se poursuivre dans les meilleures conditions, sur toute la durée des travaux. Pour minimiser l’impact du chantier et garantir les délais de construction, le principe constructif retenu privilégie la filière sèche par préfabrication de cadres et panneaux en usine, aisément transportables, en temps masqué pendant la durée d’intervention du gros œuvre. Ce principe nécessite un véritable savoir-faire, une préparation efficace, une coordination parfaite.

Restructuration des écoles Frédéric Chopin et Rosa Bonheur à Bassens.

  • maître d’ouvrage Ville de Bassens
  • architectes Mog architectes (mandataire) + Vazistas
  • équipe Terrell + Math ingénierie + Hervé Gastel + idB + Forten + Cuisinorme + Dauchez Payet
  • visuels Gaël Vandewynckele (3D), Vazistas (croquis)
  • mission base type loi mop
  • lancement de l’opération 2019
  • livraison rentrée scolaire 2022
  • surface 4 606 m² SP (1063 m² SP réhabilitation + 3543 m² SP construction neuve)
  • coût 9 133 080 € ht